Bienvenue humble visiteur
Veuillez vous inscrire ou vous connecter

Forum team MRC Index du Forum Forum team MRC
Forum Multigaming Mutual Respect (and Fragging) Community
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les cours de physique quantique du Dr. PiouPiou
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum team MRC Index du Forum -> Divers -> News / actualités
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ailin
Utilisateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2012
Messages: 800

MessagePosté le: Jeu 18 Avr - 12:30 (2013)    Sujet du message: Les cours de physique quantique du Dr. PiouPiou Répondre en citant

Les cours de physiques quantiques reprennent !

Pour rappel, lors du derniers cours nous avons essayé de répondre à la question « Qu’est-ce que le temps ? »

I – La théorie de la relativité d’Einstein

Le temps ne se mesure pas, une horloge ne mesure que sa précision par rapport à une autre horloge elle-même faisant référence à une autre horloge… le tout étant fixé arbitrairement par l’homme.
Ce que nous considérons au quotidien comme le temps n’est pas le temps en lui-même mais la mesure que l’on en fait.

Mais alors, qu’est-ce que l’on mesure ?

Pour répondre à cela on a commencé par voir comment se comporte le temps à travers la théorie de la relativité d'Einstein.
Il n’existe pas un temps mais des temps. Le temps est relatif au déplacement dans l’espace. Plus on se déplace dans l’espace, moins on a de temps et inversement.
Voir : théorie de la relativité restreinte, effet de dilatation du temps.

La relativité a été démontrée à de nombreuses reprises de façon expérimentale.
Voir : le paradoxe des jumeaux aussi appelé paradoxe de Langevin ou voyageur de Langevin.

Toutefois, pour un effet visible, il faudrait atteindre une vitesse très élevée.
Ainsi, si on imagine un homme voyageant dans un vaisseau spatial à vitesse constante de 299778 km/s, emportant une horloge avec lui et voyageant un an de son temps propre avant de revenir sur Terre. L'horloge embarquée à bord et celle restée sur Terre ont été étalonnées et synchronisées avant le départ. A son retour, l'horloge a bord indiquerait deux ans tandis que celle restée sur Terre indiquerait 200 ans.
Ainsi, l’homme aura, d’une certaine manière, « voyagé dans le futur ». Il n’aura vieilli que de 2 alors que 200 ans se seront écoulés sur Terre.

L’effet inverse, voyage dans le passé, n’est pas possible selon le même principe. Pour cela on suppose qu’il faudrait utiliser un trou de vers : une sorte de tunnel reliant un lieu de l’espace à un autre mais aussi un moment à un autre. N’étant pas envahis de voyageurs du futur la plupart des physiciens supposent que le voyage dans le passé est impossible.

En conclusion, on voit émerger une structure quadridimensionnelle composée de nos 3 dimensions spatiales plus une dimension temporelle appelée l’espace-temps. Si nous partageons tous la structure tridimensionnelle qu’est l’espace la dimension temporelle nous est propre.


II – Le fleuve gelé du temps

Les lois de la physique ne privilégient pas un moment sur un autre. Tous les moments, passés, présents, futurs existeraient sur un pied d’égalité.
Ainsi, le temps serait en quelque sorte un fleuve gelé. Le temps ne s’écoule pas, nous nous déplaçons à travers lui. Le passé et le futur existent tout autant que le moment présent. Cette notion est très contestée car elle entre en conflit avec le libre arbitre de l’être humain.


III – L’entropie et la flèche du temps

Pourquoi le temps ne va-t-il que dans un seul sens ?
Ce phénomène appelé la flèche du temps s’explique par l’entropie : la tendance de notre univers à aller de l’ordre vers le désordre, l’évènement de référence d’ordre étant le big bang : moment ou toute la matière de l’univers était condensée en un seul point de façon ordonnée.
De cette manière, ce que l’on percevrait comme le temps serait en fait l’entropie mise en mouvement lors du big bang.
Voir : entropie


IV – L’expansion de l’univers et la fin du temps

De nombreuses théories ont longtemps agitées la communauté scientifique pour expliquer l’expansion de l’univers.
On a longtemps considéré que l’univers avait été mis en expansion lors du big bang et que cette expansion ralentirait lentement pour enfin s’inverser sous l’effet de la gravité.
Voir : théorie du big crunch.

Toutefois, on a récemment observé que l’expansion de l’univers ne ralentit pas, elle accélère.
Ainsi, le big crunch fut réfuté et on pense aujourd’hui que l’univers va continuer à s’étendre indéfiniment et que, dans des milliards d’années, l’univers sera dominé par les trous noirs ne laissant plus que des particules isolées dériver dans l’espace. On ne pourrait ainsi plus distinguer aucun changement dans l’univers, l’entropie ne pouvant plus progresser dans cet état de désordre déjà total (plus aucune matière organisée) ce qui mettrait fin au temps lui-même.

Conclusion :
Le temps est donc une conséquence de l’entropie qui a mis en mouvement l’univers d’un état ordonné vers un état désordonné. Il est toutefois impossible, dans l'état actuel des connaissances, de le définir de façon précise...




Le prochain cours aura pour thématique l’espace-temps et on s'intéressera plus particulièrement à l'espace (vu qu'on a déjà traité le temps).
Nous verrons comment l’espace est régit dans l’univers au niveau des planètes, des étoiles, des galaxies… Puis on se penchera sur le niveau atomique de la chose et ce qu'on appèle la physique quantique en elle même.
On parlera aussi rapidement du boson de Higgs (vu qu’il a été confirmé récemment et donc couvert et vulgarisé par les médias je m’y attarderai pas).
On reparlera de l’expansion de l’univers pour comprendre comment on en est arrivé à imaginer la notion d’énergie et de matière noire (sujet particulièrement intéressant en ce moment car on est sur le point de réfuter une de ces deux théories).
Enfin, on terminera par une théorie assez fun qui suppose que notre monde en 3 dimensions n’est en réalité qu’une illusion (bienvenue dans la matrice).

La date du cours est encore à fixer mais ce ne sera pas avant la semaine du 29 avril (le temps de préparer tout ça). Dans tous les cas ce sera aux alentours de 21h30/22h heure française (20h30/21h pour moi) et ça durera une heure plus vos questions ^^


Si vous avez envie que j'aborde certains sujet dans les cours à venir n'hésitez pas à poster ci-dessous.


Dernière édition par Ailin le Jeu 18 Avr - 17:07 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 18 Avr - 12:30 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Eleris
ΞMЯČΞ

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2011
Messages: 1 418
Localisation: Essonne

MessagePosté le: Jeu 18 Avr - 13:43 (2013)    Sujet du message: Les cours de physique quantique du Dr. PiouPiou Répondre en citant

Est-ce qu'on peut faire le phénomène inverse du "je pars 2ans et je reviens 200ans plus tard" ?
Cf: salle de l'esprit et du temps dans dbz
_________________
La faiblesse c'est pour les faibles
Revenir en haut
Ailin
Utilisateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2012
Messages: 800

MessagePosté le: Jeu 18 Avr - 13:48 (2013)    Sujet du message: Les cours de physique quantique du Dr. PiouPiou Répondre en citant

Ailin a écrit:
L’effet inverse, voyage dans le passé, n’est pas possible selon le même principe. Pour cela on suppose qu’il faudrait utiliser un trou de vers : une sorte de tunnel reliant un lieu de l’espace à un autre mais aussi un moment à un autre. N’étant pas envahis de voyageurs du futur la plupart des physiciens supposent que le voyage dans le passé est impossible.
Revenir en haut
Eleris
ΞMЯČΞ

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2011
Messages: 1 418
Localisation: Essonne

MessagePosté le: Jeu 18 Avr - 14:02 (2013)    Sujet du message: Les cours de physique quantique du Dr. PiouPiou Répondre en citant

L'inverse pas l'opposé noob Wink
2ans -> 200ans
Inverse:
200 ans -> 2ans
_________________
La faiblesse c'est pour les faibles
Revenir en haut
Keri
Utilisateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2010
Messages: 3 355

MessagePosté le: Jeu 18 Avr - 14:26 (2013)    Sujet du message: Les cours de physique quantique du Dr. PiouPiou Répondre en citant

Dr Pioupiou

merki pour le résumé :p

edit : je veuuuuux le prochain couuuuurs ... mais .. :'( j'ai d'autres sources de triturages de cerveau avant :'(
_________________
Nala sharuhn shiel Kure Kuwt atum.

Merci pour vos chaleureux MP <3
Revenir en haut
Ailin
Utilisateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2012
Messages: 800

MessagePosté le: Jeu 18 Avr - 14:39 (2013)    Sujet du message: Les cours de physique quantique du Dr. PiouPiou Répondre en citant

Eleris a écrit:
L'inverse pas l'opposé noob Wink
2ans -> 200ans
Inverse:
200 ans -> 2ans

Ah ! C'était pas super explicite non plus (non non je te rejette pas la faute ). "Ralentir" notre temps par rapport au temps terrestre donc.
J'ai rien lu la dessus donc je peux faire qu'une supposition par rapport aux lois de la relativité restreinte.

Nous n'avons pas l'impression d'être en mouvement quand nous sommes immobiles sur terre mais la terre elle est bien en mouvement par rapport au soleil, et le soleil par rapport à notre galaxie, et notre galaxie par rapport à tout le reste etc etc...
Nous subissons ce mouvement ce qui affecte notre déplacement dans le temps.
En supposant qu'il existe un référenciel ultime (le point du big bang ?) qui soit immobile et autour duquel tout l'univers soit en mouvement il serait théoriquement possible de désynchroniser notre temps en se placant à ce point et en restant immobile.
On aurait alors une vitesse nulle et tout notre déplacement serait orienté dans le temps ce qui pourrait, en théorie, "ralentir" notre temps par rapport au temps terrestre.

Encore une fois, avec beaucoup de "si". Je chercherai la semaine prochaine si je trouve quelque chose la dessus.
Revenir en haut
Paf
Sbires

Hors ligne

Inscrit le: 20 Nov 2010
Messages: 2 359

MessagePosté le: Jeu 18 Avr - 15:21 (2013)    Sujet du message: Les cours de physique quantique du Dr. PiouPiou Répondre en citant

De tout ça ressort que le seul système viable, c'est l'anarchie. YEAAAAAAAAAAAAAAAAH ! 

Nan sérieux, post très intéressant, ça se fait rare en ce moment
_________________
Revenir en haut
Ailin
Utilisateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2012
Messages: 800

MessagePosté le: Ven 19 Avr - 21:18 (2013)    Sujet du message: Les cours de physique quantique du Dr. PiouPiou Répondre en citant

Prochain cours de science le mercredi 1er mai !
Rendez vous à 21h30 sur le mumble Smile

Thématique du cours : l'espace temps.
Revenir en haut
VivEldOp
ΞMЯČΞ

Hors ligne

Inscrit le: 30 Sep 2011
Messages: 562
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Ven 26 Avr - 23:20 (2013)    Sujet du message: Les cours de physique quantique du Dr. PiouPiou Répondre en citant

Je sais pas si je pourrais etre present , mais bravo Smile
_________________
Putain de clavier QWERTY !!!
Revenir en haut
Ailin
Utilisateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2012
Messages: 800

MessagePosté le: Dim 28 Avr - 15:53 (2013)    Sujet du message: Les cours de physique quantique du Dr. PiouPiou Répondre en citant

Préparation du cours terminée, il y en aura pour environ 45 minutes plus une petite question ouverte pour débattre que je lancerai en fin de cours par rapport à la dernière théorie (très récente) que j'exposerai

Rendez vous mercredi 21h30 (heure française) sur le mumble !
Revenir en haut
Ailin
Utilisateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2012
Messages: 800

MessagePosté le: Mar 30 Avr - 20:19 (2013)    Sujet du message: Les cours de physique quantique du Dr. PiouPiou Répondre en citant

Bon... changement de programme, tout le monde rale donc le cours c'est CE SOIR mardi 30 à 21h30.

edit : Programme de ce soir :

Thème : L'espace-temps (focalisé sur l'espace).
    - L'espace selon Newton
    - L'espace selon Einstein
    - Le tissu de l'espace temps
    - Le boson de higgs
    - Matière noire, energie noire et antimatière
    - Retour sur les théories de l'expansion de l'univers
    - L'illusion de la réalité (+ débat)
Revenir en haut
Ailin
Utilisateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2012
Messages: 800

MessagePosté le: Mar 30 Avr - 22:33 (2013)    Sujet du message: Les cours de physique quantique du Dr. PiouPiou Répondre en citant

Résumé du cours :


La semaine dernière nous avons vu que l’espace et le temps étaient lié dans une seule et unique structure appelée l’espace temps.
Nous savons maintenant ce qu’est le temps, mais qu’est-ce que l’espace ?

    L'espace de Newton

Pour nous, le monde est rempli de diverses choses : bâtiments, objets, personnes... ce à quoi nous pensons moins naturellement est l’espace dans lequel toutes ces choses existent.
On a rarement conscience de l’espace de la même manière que les poissons n’ont pas conscience de l’eau alors qu’ils vivent dedans.
Imaginez, que se passerait il si on supprimait toute les « choses » ? Les bâtiments, les voitures, les routes. Mais aussi la terre, les planètes, les galaxies et tout ce qui se trouve dans notre univers de l’objet le plus gros jusqu’au dernier atome.
Que resterait il ?

La plupart des gens répondraient rien. Et ils auraient raison mais il auraient aussi tord. Ce qu’il reste est de l’espace vide, un espace vide qui a des propriétés toutes aussi réelles que les objets de notre vie quotidienne.

Quand on parle d’espace on pense souvent à l’espace intersidéral, lointain. Mais l’espace est partout. C’est la chose la plus abondante dans notre galaxie. Même les atomes qui composent la matière sont presque entièrement constitués d’espace.
Si on supprimait l’espace entre tous les atomes qui constituent la pierre, le verre, le fer etc... de l’empire state building, on obtiendrait un petit machin plus petit qu’un grain de riz pesant des centaines de millions de tonnes.

Mais qu’est-ce que l’espace ?
Je peux vous montrer des photos de moi, du cul de Loulou... mais l’espace serait une photo vide, noire, ou il n’y aurait rien. Comment peut on comprendre quelque chose qui ne ressemble a rien ?

Le premier à s’être penché sur l’espace en profondeur est Isaac Newton.
Il a pour cela personnifié notre monde comme un théâtre. Pour Newton, l’espace est une scène vide sur laquelle se joue la pièce de notre univers. Cette scène était pour lui passive, absolue, immuable. La scène ne pouvait pas influer sur l’action et l’action sur la scène.
De cette manière, Newton a décrit notre univers de façon extrêmement précise à l’aide d’équations prédisant de la manière d’une pomme de tomber d’un arbre à la trajectoire de la terre autour du soleil. Ces lois fonctionnent si bien que nous continuons à les utiliser encore aujourd’hui pour, par exemple, lancer un satellite ou faire atterrir un avion...
Toutes ces idées prennent le postulat que l’espace est réel. Même si on ne peut pas le voir, l’espace est suffisamment réel pour servir de repère à certains types de mouvements.

L’idée de la scène de Newton est restée encrée dans les esprits pendant près de 200 ans. Mais au début du 20ème siècle, de nouvelles idées sont apparues qui ont mis à mal la théorie de Newton.

Ces idées ont été avancées par un jeune employé de l’office des brevets suisse... Son nom ? Albert E.


    L'espace-temps d'Einstein


Passionné depuis tout jeune par la lumière (pas celle des ampoules, la lumière dans sa globalité et avec ses caractéristiques), c’est la vitesse de la lumière qui a poussé Einstein à remettre en cause la théorie de Newton.

Si on est en taxi, on peut voir la vitesse sur le compteur du taxi ou sur un radar.
Mais imaginons maintenant qu’on dispose d’un radar donnant la vitesse de la lumière émise par les phares du taxi. On verrait que le compteur affiche 1.079.252.850 km/h.
Que se passe-t-il quand le taxi accélère ? La vitesse de la lumière augmente elle selon les mêmes proportions ?

On pourrait penser que oui mais en réalité non.
Si vous courrez vers un mur, il arrive vers vous plus vite que si vous marchez vers lui. Ce n’est pas le cas avec la lumière. Sa vitesse est identique pour tout le monde.
Comment toutes les mesures de la vitesse de la lumière peuvent elles être identiques ?

Pour expliquer cela, Einstein a proposé l’idée que l’espace et le temps sont lié et s’ajustent constamment de telle manière que quelque soit votre vitesse, celle de la lumière soit toujours constante.
Pour respecter cette valeur absolue de la lumière, le temps devait cesser d’être absolu et l’espace aussi. Tous deux devaient devenir relatif de manière à s’ajuster l’un à l’autre.

Si cela vous semble étrange, c’est que dans la vie de tous les jours nous n’avons pas une vitesse suffisante pour provoquer une déformation visible de l’espace.
Mais si on prenait un taxi qui pouvait s’approcher de la vitesse de la lumière. Les personnes qui nous verraient passer dans la rue un taxi ne mesurant que quelques centimètres de long et ils entendraient le « tic tac » de la montre du passager très ralenti.
Mais du point de vu du passager, tout serait normal à l’intérieur du taxi. Toutefois, si il regarde par une vitre du taxi, il verrait les bâtiments se tordre.
Dans notre vie quotidienne nous vivons avec la vision newtonienne de l’espace et du temps et nous sommes confortables avec cela. Einstein a lui placé la raison au dessus de ce que nous indique nos sens. C’était ça son génie.

Cette nouvelle vision de l’espace temps va pousser Einstein à résoudre le mystère de la force la plus familière de notre univers : la gravité.
Dans la théorie newtonienne, deux objets s’attirent selon leurs masse. Mais comment la terre attire elle la lune à travers des centaines de milliers de kilomètres d’espace vide ? Ces deux astres se comportent comme si ils étaient attachés par une sorte de corde invisible.
Les lois de newton décrivent ce phénomène mais ne fournissent aucune explication. Einstein s’est rendu compte qu’aucune rustine ne pourrait boucher la brèche ouverte dans la théorie de Newton, il a donc du réinventer la gravité.

Après avoir réfléchi pendant plus de 10 ans. Einstein a découvert que le secret de la gravité réside dans l’espace temps. Ce dernier était encore plus flexible qu’il ne le pensait et pouvait s’étirer comme un tissu.

Imaginez l’espace comme une table de billard. Si celle ci est bien droite, les boules de billard se déplacent en ligne droite. Mais si on considère l’espace comme un tissu, quand on pose quelque chose de lourd sur la table de billard, cet objet va s’enfoncer et créer une dépression dans l’espace.
Pour Einstein, la gravité est cette déformation de l’espace par les objets qui s’y trouvent. Autrement dit, la gravité est l’expression de la forme même de l’espace temps.
La lune ne tourne pas autour de la terre parce qu’elle est attirée par cette dernière par une force mystérieuse mais parce qu’elle roule sur une courbure créer par la terre dans le tissu de l’espace temps.

On peut ainsi voir l’espace comme un tissu extensible dans lequel les objets s’enfoncent. Mais cette métaphore décrit elle réellement l’espace ? Pour aller plus loin : voir l’expérience gravity probe B.




    La mécanique quantique


Cependant, lorsque les physiciens ont voulu appliquer ces concepts à une taille minuscule : celle de l’atome, ils sont tombés sur un os. L’espace d’Einstein était introuvable.
Cet espace est régi par la mécanique quantique. Dans cet espace les particules ne cessent d’apparaitre et de disparaitre. Elles surgissent du vide, rentre en collision et disparaissent.
En mécanique quantique, l’espace vide n’est pas vide.

Aujourd’hui, nous explorons encore cet univers de l’infiniment petit avec l’expérience la plus couteuse de l’histoire de l’humanité : le LHC (+ de 10Ma de $).
Le LHC a permis récemment de découvrir le Boson de Higgs (Peter Higgs).
Le boson de higgs est une sorte de champ dans laquelle évolue toutes les particules. De la même manière que dans une piscine, plus un objet est gros plus il interagit avec l’eau et se déplace lentement.
Le champ de higgs fonctionne exactement de la même manière et c’est cette interaction qui donne aux particules élémentaires leur masse.
Les chercheurs du CERN ont travaillé pendant plusieurs années en faisant rentrer en collision des particules à une vitesse s’approchant à 99.9% de la vitesse de la lumière pour essayer d’arracher morceau du champ de higgs : un boson.

Mais le CERN mène aussi d’autres expérience avec le LHC : ils essaient de résoudre un des grand mystères de notre univers : son avenir.
Mis en expansion il y a 14 milliard d’année lors du Big Bang on a longtemps pensé que l’expansion de l’univers finirait par ralentir en raison de l’effet exercé par la gravité.
Si on lance une pomme en l’air, l’attraction finit par l’arrêter et la faire redescendre. De même que la pomme ralentit, l’univers aurait du voir son attraction ralentir en raison des la gravité qui s’exerce entre toutes les parcelles de matière et d’énergie. Comme expliqué la semaine dernière cette théorie et cette du big crunch et a été invalidé il y a quelques années grâce à deux astrophysiciens qui ont mesurés la distance des supernovés (étoiles qui explosent).
L’expansion de l’univers accélère et devient de plus en plus rapide. Un peu comme si l’univers possédait une caractéristique qui l’empêchait d’être contracté en un point.
C’est cette remarque qui a poussé les chercheurs a poser un postulat : il existe quelque chose qui annihile l’effet de la gravité et pousse les galaxies à s’éloigner les unes des autres et à déformer le tissu du cosmos.


    L’énergie noire


Cette chose mystérieuse est baptisée énergie noire ou matière noire. Jusqu’a il y a une 15ène d’année, nous n’avions même pas conscience de cette chose qui représente 70% de l’énergie dans notre univers. C’est un peu comme si, sur terre, nous ne connaissions pas l’eau (70% de la surface terrestre). Cette image illustre le chemin qu’il nous reste à parcourir en physique quantique.

Mais cette idée avait déjà été avancée il y a 80 ans auparavant par Einstein. En effet, selon ses équations, l’univers devait être soit en expansion, soit un contraction. Hors, avant la découverte du big bang, la plupart des physiciens considérait l’univers comme statique.
Il a donc pensé que quelque chose était faux dans ses équations et les a modifiés pour ajouter une sorte d’anti gravité qui pousserait les galaxies vers l’extérieur afin de contrecarrer l’effet de la gravité et permettre à l’espace de demeurer inchangé. Einstein a déclaré que cette constante cosmologique était sa plus grande erreur. Toutefois, quelques années plus tard, lorsqu’on a découvert que l’univers était en expansion du fait de l’explosion du big bang, les équations d’Einstein se sont révélées exactes sans cette fameuse constante cosmologique.
Mais 70 ans plus tard, lorsque nous avons découvert que l’univers est en expansion de plus en plus rapidement, les physiciens se sont rendu compte que cette constante cosmologique qu’Einstein considérait comme sa plus grande erreur, était peut être son idée la plus géniale car elle expliquait cette accélération de l’expansion.

Mais la valeur de cette énergie noire est elle constante ?
Un scénario postule qu’elle l’est et que dans des milliards d’année, les galaxies seront tellement éloignées que l’univers deviendra froid, noir et désolé.

Un autre scénario postule que cette valeur de l’énergie noire augmente avec le temps et qu’elle finira par être si puissance qu’elle déchirera tout se qui compose les galaxies : étoiles, planètes mais aussi la matière sous toute ses formes.
Ainsi, l’énergie noir explosera même les atome lorsqu’il y aura suffisamment d’espace entre les atomes et les électrons. C’est la théorie du big rip.


    L'illusion du réel


Malgré toute ces avancées, le voyage à travers notre compréhension de l’espace n’est pas terminée. En étudiant la structure du cosmos, on pourrait y trouver des surprises encore plus étrange que quiconque aurait pu imaginer.
Keri, Redemption, moi, nous sommes réel. Pourtant, certains indices laissent à penser que tout, vous, moi, l’espace pourrait être une sorte d’hologramme. Tout ce que nous considérons comme notre réalité tridimensionnelle pourrait être en réalité une simple projection d’informations stockées sur une surface bidimensionnelle.

Cette idée s’inspire d’observations réalisées sur les trou noirs. Cette idée est une vrai rupture et est très difficile à appréhender. Notre univers serait en réalité en 2D et non en 3D ? Impossible ! Et pourtant ?
Voici comment on peut se représenter la chose : si je prend eleris et que je le lance dans un trou noir, que se passerait il ? Le trou noir commencerait à se plaindre.
Avant, vu qu’on pensait que rien ne pouvait échapper à un trou noir pas même la lumière, on pensait qu’il serait perdu à jamais. Mais les observations montrent que c’est en réalité bien plus complexe.
Lorsque Eleris est absorbé par le trou noir, l’ensemble des informations qui le caractérise sont étalées et stockées à la surface du trou noir un peu à la manière d’un ordinateur.
Ainsi, Eleris existe en deux exemplaires : sa forme tridimensionnelle qui est perdue à jamais à l’intérieur du trou noir et une version bidimensionnelle à la surface du trou noir sous forme d’information. En regardant un trou noir, on peut savoir ce qu’il se passe à l’intérieur rien que regardant ce qu’il se passe à l’extérieur.
Hors, l’espace à l’intérieur d’un trou noir et à l’extérieur d’un trou noir est régit par les mêmes lois et a le même comportement.

On peut donc imaginer que les galaxies, les planètes et tout notre univers tridimensionnel serait en réalité une projection d’informations stockées sur une lointaine surface bidimensionnelle qui nous entoure. Autrement dit, ce que nous prenons pour la réalité pourrait être une sorte d’hologramme.

Le monde tridimensionnel est il une illusion de la même manière qu’un hologramme est une illusion ?


Dernière édition par Ailin le Mer 1 Mai - 02:45 (2013); édité 2 fois
Revenir en haut
Bonobo
ΞMЯČΞ

Hors ligne

Inscrit le: 21 Fév 2010
Messages: 973

MessagePosté le: Mer 1 Mai - 00:00 (2013)    Sujet du message: Les cours de physique quantique du Dr. PiouPiou Répondre en citant

Plus dur à appréhender que ton premier post ! Va falloir que je relise tout ça Smile
Merci en tout cas Ailin, sont bien passionnants tes cours
_________________

Y'a rien !
Revenir en haut
Ailin
Utilisateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2012
Messages: 800

MessagePosté le: Mer 1 Mai - 02:49 (2013)    Sujet du message: Les cours de physique quantique du Dr. PiouPiou Répondre en citant

Merci Bonobo Smile J'ai fais un peu de mise en page pour la lisibilité.

Maintenant qu'on a vu le temps, l'espace et qu'on a unifié le tout dans la notion d'espace temps on va pouvoir plonger dans la physique quantique à proprement parlé.
Thème du prochain cours, je vous le donne dans le mille : La mécanique quantique.

Et pour vous faire saliver, le thème du cours suivant sera : Univers et multivers Cool
Revenir en haut
Paf
Sbires

Hors ligne

Inscrit le: 20 Nov 2010
Messages: 2 359

MessagePosté le: Mer 1 Mai - 13:56 (2013)    Sujet du message: Les cours de physique quantique du Dr. PiouPiou Répondre en citant

Très intéressant Ailin  Okay
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:39 (2016)    Sujet du message: Les cours de physique quantique du Dr. PiouPiou

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum team MRC Index du Forum -> Divers -> News / actualités Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com