Bienvenue humble visiteur
Veuillez vous inscrire ou vous connecter

Forum team MRC Index du Forum Forum team MRC
Forum Multigaming Mutual Respect (and Fragging) Community
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Compte rendu 1er One Shot

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum team MRC Index du Forum -> Jeu de rôle -> Jeu de rôle -> Auberge
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Keri
Utilisateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2010
Messages: 3 355

MessagePosté le: Sam 2 Fév - 18:05 (2013)    Sujet du message: Compte rendu 1er One Shot Répondre en citant

Ce contenu n'est plus disponible.
_________________
Nala sharuhn shiel Kure Kuwt atum.

Merci pour vos chaleureux MP <3


Dernière édition par Keri le Mer 15 Mai - 20:45 (2013); édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 2 Fév - 18:05 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ailin
Utilisateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2012
Messages: 800

MessagePosté le: Sam 2 Fév - 18:19 (2013)    Sujet du message: Compte rendu 1er One Shot Répondre en citant

La taverne du bout du monde - Vision d'Aylin


                Deux druides crasseux accompagnés d’un raton laveur et d’un lézard carnivore, un magicien, un prêtre, un barde péteux et un gnome discret visiblement non armé... piètre compagnie que voila... j’en regrette Caracole et Arval... heureusement, ce n’est que temporaire... et j’aurais bien moyen de tirer quelques butins et pièces d’or supplémentaires en utilisant mes sorts de charme sur l’idiot du groupe.
                Après une journée de préparatif et une nuit aux frais de la princesse dans une auberge convenable, nous avons pris la route en direction de la taverne indiquée par Tadrek Ronan. A travers la forêt, les druides guident nos pas. Le barde inonde bruyamment le prêtre, Graugn me semble il, de questions sur Kelemvor, le dieu des morts... c’est raté pour l’approche discrète.
                Je jette à nouveau un œil sur le parchemin laissé par notre commanditaire : une vulgaire coupe probablement oxydée et rouillée y est dessinée. Payer des milles et des cents pour une vulgaire vaisselle... l’esprit de famille... absurde... un bout de ferraille sans valeur reste sans valeur quelque soit son origine ou son propriétaire. Seule la magie peut rendre attrayant même le plus crasseux, repoussant et de mauvais goût des bibelots - cette dernière caractéristique étant d’ailleurs étrangement répandue parmi les objets magiques.
                Je lâche un soupir.
                Ces magiciens, en plus d’être ignorants de la nature même de la magie, la confinant aux mots, aux livres, à des causes et effets, souffrent d’un mauvais goût flagrant.
                Une tirade de Caracole me revient en tête.
                « Vos donjons, lord, font rococos : fjords trop profonds, loch, port, plots, pontons : bof... Fronton nord, tholos, portor monobloc sont trop gros. »
                Mono-voyelle en O... sa spécialité.
                Rêveries... Souvenirs... Songes...
 
                Des voix, le groupe s’immobilise forçant le barde au silence. La tension est palpable.
Après quelques secondes le mot passe : 5 gobelins... un 6ème partit avertir leur chef, il faut agir vite.
                Invoqués par l’un des druides, de puissantes lianes sortent du sol et enserrent 3 gobelins qui se trouvent immobilisés. Le gros lézard vert répondant au doux nom de Gregorius part devant, suivit de son maitre... n’avons nous donc aucun guerrier parmi nous ?
                Si mes dons m’ont permis d’obtenir les faveurs du taverniers, je suis ici peu utile...
                Je commence toutefois mon travail de sape... le barde est la seconde personne à être la plus éloquente dans ce groupe, son amitié pourra m’être utile en cas de dissensions au sein du groupe.
                Dans brouhaha des combats, je murmure mon sort de charme personne et l’oriente vers Aedwyn... je ne risque pas grand chose... dans le pire des cas je prétendrais à un projectile magique raté. L’énergie magique laisse dans son sillage une légère distorsion, un flou, comme la chaleur brulante un jour d’été. Le sort touche mais je ne sens pas ce léger frémissement de l’échine, signe du lien empathique. Le barde est apparemment mieux armé que prévu à ma magie.
                Je me retourne pour vérifier que personne n’a remarqué mon incantation et aperçois le Gnome terré dans un buisson en train de chuchoter à... une...une chouette ?
Je commence à avoir de sérieux doutes sur la capacité de notre groupe à mener à bien notre quête...
                Dans la mêlée pourtant les gobelins commencent à tomber à terre et je vois bientôt le gnome courir vers un cadavre et commencer à lui faire les poches... un couard, un incapable et un voleur ? Quelles mauvaises surprises nous réserve encore cette chose ? Chacun pour soit ? Très bien...
                J’analyse la situation... je remarque un gobelin s’écrouler sur ma gauche, empalé sur une lance d’un de ses confrères maladroit.. encore 3 et tous occupés. Je sors de mon taillis et fonce vers la dépouille d’un gobelin. A quelques mètres de moi, le lézard saute à la gorge d’un ennemi. Des piécettes sans valeurs ornées d’un curieux symbole... de la monnaie peut être ? Je glisse la ferraille dans ma poche de ceinture pour une éventuelle diversion.
               
                Alors que je termine ma fouille et me relève, je constate qu’un des gobelins a été immobilisé et qu’un des druides, Lënwe, communique avec le gobelin pour obtenir des informations.
Je m’avance, sort ma dague et décapite le gobelin d’un coup sec... du sang gicle sur mes habits de voyage... maintenant j’ai l’air de m’être battu.
 le reste du groupe encercle le gnome, visiblement désappointé de son comportement de combattant passif et pilleur... Je m’approche doucement de la ronde et toise le gnome d’un regard méprisant.
 
                Quelques minutes et quelques éclats de voix plus tard nous reprenons la route. Un des gobelins possédait sur lui un parchemin scellé que j’ai identifié comme piégé avant de le passé à Aedwynn, notre barde, afin qu’il en tire de plus amples conclusions. Durant le trajet je me rapproche de ce dernier et engage la discussion en chuchotant pour ne pas être entendu des autres.
- Qu’as tu appris sur le parchemin ?
- Piégé, ça pète si on l’ouvre.
- Oui, c’est aussi ce que j’en avais déduis. L’influx magique qui émane du parchemin me laisse penser qu’il s’agit d’un puissant sort d’évocation... nous pourrions nous en servir contre les gobelins...
- Comment ça ?
- Les gobelins sont stupides mais curieux... si nous trouvons cette taverne du bout du monde et qu’elle en est pleine, le parchemin pourrait négligemment tomber au sol...
- Je songeais plutôt à le donner à leur chef.
- Pourquoi un gobelin porterait il un parchemin ? Pour lui ce n’est qu’un vulgaire bout de papier... aucun doute possible, c’est forcement son chef qui lui a donné ce piège, il a donc connaissance de ses effets.
- Dans ce cas je le donnerait bien au gnome...
- Je partage votre avis maitre barde...
 
                Les graines de la dissension sont plantées... il me suffit d’attendre pour en récolter les fruits.
 
                Nous continuons notre route et entendons bientôt le bruit des chopines et des couverts... la taverne n’est pas loin...



* la suite dans la journée *
Revenir en haut
Vinchor
ΞMЯČΞ

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2010
Messages: 2 414
Localisation: Helsinki

MessagePosté le: Dim 3 Fév - 13:37 (2013)    Sujet du message: Compte rendu 1er One Shot Répondre en citant

Alors???? Père castor, .... et d'ailleurs monnom c'est Endalen, pas "un druide" ^^
Revenir en haut
Ailin
Utilisateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2012
Messages: 800

MessagePosté le: Lun 4 Fév - 13:51 (2013)    Sujet du message: Compte rendu 1er One Shot Répondre en citant

          Le gnome est partit en éclaireur... il s’est enfin décidé à se mouiller. Nous le rejoignons au niveau d’une tour en ruine à quelques mètres de l’auberge.
          L’orage éclate... de quoi nous fournir une couverture sonore supplémentaire, nous sommes chanceux. Je me rapproche d’Aedwynn pour discuter de l’utilisation du parchemin pendant que tout le monde discute de la tactique à adopter. Je les observes du coin de l’oeil... 4, 5, 6... il manque quelqu’un... le gnome... ou est passé ce foutu gnome ?
          Je l’aperçois bientôt au niveau de la taverne en train de regarder par une fenêtre... qu’est-ce qu’il lui prend à cet imbécile ? Il est devenu téméraire en à peine quelques heures de marche à travers la forêt ?
          Mais bientôt le gnome revient en trottinant.
          - 4 gobelins à une table et peut être une vingtaine à l’intérieur... les carreaux sont sales j’ai pas pu bien voir.
          Une 20ène de gobelins ? Ca s’annonce plus compliqué que prévu... Gregorius le lézard a déjà bien souffert de notre combat contre la troupette rencontrée plus tôt et nous n’avons personne pour aller les contenir au corps à corps...
          Mais alors que j’étais dans mes pensée, je vois le gnome repartir vers la taverne... le groupe retient son souffle, exaspéré. Le petit être s’est rapproché d’une fenêtre, regarde au travers puis tente maladroitement de l’ouvrir, se cognant contre un carreau.
          La réaction est immédiate. Un cri de gobelin, un silence d’une demi seconde puis boucan du diable des gobelins qui prennent armes et armures, renversants verres, assiettes et couverts dans la précipitation. Le gnome revient vers nous en courant, l’air penaud. Le groupe lui décoche un regard noir. Pas le temps toutefois pour les règlements de compte, il y a plus urgent.
Nous nous réfugions tous dans la tour en ruine... tous ? Non ! Un gnome irréductible en fait encore et toujours qu’à sa tête...
          En effet, le gnome vient de s’élancer vers la horde de gobelins, vêtu d’une armure récupérée sur un cadavre lors de notre dernière rencontre et de ses poing comme seule arme... cet être est décidément complètement stupide.
          Mais alors que nous nous préparions au combat grâce aux sortilèges des druides et du magicien - qui invoqua un chien céleste -, une voix d’une langue inconnue nous parvient à travers la pluie, le tonnerre et les cris des gobelins. Graugn, le prêtre, pâlit. Des carreaux commencent à pleuvoir dans notre direction, égratignant Endalen. Je distingue la source des paroles infernales : un homme lézard en toge... probablement un mage.
          « De l’infernal... il s’agit d’une incantation liée au feu... je ne suis pas certain de ses eff... »
          Graugn est coupé en pleine phrase par une puissante lumière jaillissant de la horde gobeline. On distingue clairement des flammes s’élever de la taverne. Tout alla ensuite très vite...
          Plusieurs gobelins volèrent dans les airs dans une odeur de chaire brulée. Les gnolls qui nous visaient jusqu’alors à l’arbalète ne semblaient plus nous prêter attention et tiraient sur la « chose » responsable du chaos. Le gnome quant à lui était en pleine lutte avec 3 gobelins - dont un pourvu de deux mains gauches ayant donné un grand coup d’épée à un de ses camarades - et semblait encaisser les coups sans broncher... plus solide qu’il n’en a l’air le p’tio.
         
          La « chose » se rapproche mais semble plus se diriger vers l’homme lézard (à l’origine de la bête ? je n’en suis pas encore certain...) que vers nous. Dans un grand brasier, le mage lézard et 3 gobelins se trouvant dans les parage tombent au sol, carbonisés. Le groupe reprend courage et certains foncent déjà vers les 4 gobelins et le gnoll restant. Plus circonspect, Graugn et moi restons prudemment en arrière, guettant les mouvements de la bête, prêts à fuir.
          La créature continue son chemin vers nous et se rapproche dangereusement... je peux maintenant la voir... un élémentaire de feu... tout s’explique ! L’homme lézard aura surement raté son contrôle mental sur l’élémentaire après l’avoir invoqué ce qui l’aura retourné contre son maitre. En théorie, il n’est pas agressif à moins qu’il ne se sente menacé.
          Je lance rapidement mon sort de télépathie pour avertir le reste du groupe et sens bientôt ce frisson caractéristique du lien télépathique parcourir mon échine.
          - Ici Aylin, votre ensorceleur. Je viens d’établir un lien télépathique qui nous permettra de communiquer. La créature responsable du carnage parmi les gobelins est un élémentaire de feu, vous ne...
          - Je vais me le faire ! lança le gnome.
          - NON ! Ne l’attaquez surtout pas ! L’élémentaire en avait après son invocateur et non après nous.
          - Je vais me le faire ! répéta le gnome.
          Mais alors que l’entêté créature tentait de s’extirper des 3 gobelins l’encerclant pour aller affronter l’élémentaire, il prit un coup d’épée et songea que, tout bien réfléchi, il valait mieux s’occuper des gobelins à sa portée pour le moment...
          « Tant que nous ne le menaçons pas, cet élémentaire de feu n’a aucune raison de nous attaquer ».
          Ce gnome est décidément un crétin... en me concentrant un peu je pourrais rompre le lien télépathique qui l’uni au groupe et préparer un plan pour le mettre hors jeu. Plus d’or pour nous en perspective.
          - J’ai isolé le gnome du lien télépathique. Il est un danger pour nous tous et est responsable de la situation dangereuse dans laquelle nous nous trouvons. Je suggère qu’après nous être occupé des quelques gobelins restants nous lui infligions une petite correction puis l’abandonnions. Nous récolterons ainsi plus d’or.
          - Ce serait profondément mauvais ! lâcha le magicien.
          - Tout ceci est de sa faute... il est peut être même allié aux gobelins ! répondit Aedwynn.
          - Tuons le ! répliqua Endalen.
          La conversation devint inaudible. Tous parlaient en même temps et les pensées se chevauchait. Il ne restait plus qu’un gobelin en vie qui trépassa bientôt sous le poids du surnombre.
          J’isole le lien télépathique avec chaque membre et le convainc un à un à l’exception de Raynwar, le magicien, qui semblait considérer l’action comme définitivement immorale...
          Pendant ce temps la, le gnome avait couru vers l’élémentaire de feu, passé près de nous une dizaine de seconde plus tôt sans nous adresser le moindre regard, avant de s’incliner bien bas derrière lui sans déclencher la moindre réaction.
         
          Alors qu’il revenait vers les cadavres pour les piller, les druides passèrent à l’attaque. Je me décalait afin de trouver un angle sans risque de dommages collatéraux et lançait un projectile magique... le tonnerre retentit... signe d’une désapprobation divine ?
          Alors que les coups pleuvait, le chien céleste, sous les ordres de Raynwar, attrapa la jambe de Graugne, le prêtre, pour le tirer en arrière mais tira si fort qu’il failli lui arracher.
          Le gnome résista quelques secondes puis tomba dans les pommes après un dernier coup de masse.
          - STOP ! Ne le tuez pas, lançai-je.
          - Et pourquoi donc ? répliqua Endalen.
          - Assez de sang a coulé aujourd’hui. Soignez le. Nous le ramèneront à la taverne de Tadrek et l’abandonnerons à son sort dans une chambre. La leçon est, je crois, suffisante.
          Le druide se renfrogna et lança finalement un sort de soin qui mit le gnome hors de portée de la faucheuse.

          Nous chargeâmes le butin ainsi que le corps meurtri de notre stupide compagnon sur un disque magique flottant que je venais d’invoquer et nous nous mirent en route pour récolter notre du.


          Cette aventure fut très divertissante... je récoltait une petite centaine de pièce d’or sans m’être battu, avais entrainé mes talents de négociateurs, avais fomenté la révolte du groupe contre un de ses membres... Discorde et décadence ! Quelle belle journée !


Dernière édition par Ailin le Lun 4 Fév - 16:54 (2013); édité 2 fois
Revenir en haut
Keri
Utilisateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2010
Messages: 3 355

MessagePosté le: Lun 4 Fév - 14:35 (2013)    Sujet du message: Compte rendu 1er One Shot Répondre en citant

Tardek ==> Tadrek Wink

Mdr la "désapprobation divine" xD

merci pour le résumé rp, c'est géant
_________________
Nala sharuhn shiel Kure Kuwt atum.

Merci pour vos chaleureux MP <3
Revenir en haut
Vinchor
ΞMЯČΞ

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2010
Messages: 2 414
Localisation: Helsinki

MessagePosté le: Lun 4 Fév - 16:50 (2013)    Sujet du message: Compte rendu 1er One Shot Répondre en citant

Vinchor a écrit:

 et d'ailleurs monnom c'est Endalen, pas "un druide" ^^

Toujours valable !!!!!

Sinon très sympa le résumé.
Petits détails tout de même:
- mon nom c'est Endalen!!!!! (WTF)
- mon lézard c'est Grégorius (Grudor est un test sc2 )
- c'est Grégorius qui a mis la saleté de gnome à terre ^^
Revenir en haut
Ailin
Utilisateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2012
Messages: 800

MessagePosté le: Lun 4 Fév - 16:55 (2013)    Sujet du message: Compte rendu 1er One Shot Répondre en citant

Corrigé. Vous avez des noms à la con et pas de background posté sur le forum aussi ! 
Et j'ai pas la mémoire des noms... *gromelot*
Revenir en haut
Vinchor
ΞMЯČΞ

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2010
Messages: 2 414
Localisation: Helsinki

MessagePosté le: Lun 4 Fév - 17:49 (2013)    Sujet du message: Compte rendu 1er One Shot Répondre en citant

 
Citation:
 - STOP ! Ne le tuez pas, lançai-je. 
 - Et pourquoi donc ? répliqua Endalen.
Voila qui est mieux

Et sinon Graugn c'estGraugn et pas Graugn je crois....
Revenir en haut
Ailin
Utilisateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2012
Messages: 800

MessagePosté le: Lun 4 Fév - 18:01 (2013)    Sujet du message: Compte rendu 1er One Shot Répondre en citant

Citation:
Et sinon Graugn c'est Graugn et pas Graugn je crois....

Shocked Shocked Shocked Question Question Question


Rédigez le compte rendu RP vous même la prochaine
Revenir en haut
Loulou
ΞMЯČΞ

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2012
Messages: 1 187

MessagePosté le: Lun 4 Fév - 18:17 (2013)    Sujet du message: Compte rendu 1er One Shot Répondre en citant

Gg le résumer =D super plaisant à lire 
Revenir en haut
Vinchor
ΞMЯČΞ

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2010
Messages: 2 414
Localisation: Helsinki

MessagePosté le: Lun 4 Fév - 18:52 (2013)    Sujet du message: Compte rendu 1er One Shot Répondre en citant

Vinchor a écrit:

Et sinon Graugn c'estGraugn et pas Graugn je crois....

Le dernier c'était sensé être Graugne comme tu l'as écris ^^


ok... tu l'as écris plein de fois bien et une fois mal à la fin ... dehor
Revenir en haut
Vinchor
ΞMЯČΞ

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2010
Messages: 2 414
Localisation: Helsinki

MessagePosté le: Lun 4 Fév - 19:44 (2013)    Sujet du message: Compte rendu 1er One Shot Répondre en citant

Récit d’une journée pour le moins agitée, par Endalen jeune druide accompli.


Faisant escale dans une auberge d’un bled paumé, j’ai récemment eut l’occasion de travailler pour un dénommé Tadrek. Si le nom m’était alors inconnu, j’ai vite compris qu’il était en fait un notable de la région. En effet, j’appris de plusieurs aventuriers se goinfrant et buvant à la taverne, qu’il était riche et possédait un château près une ville voisine, des terres,… et l’auberge dans laquelle je me trouvais.

Ce Tadrek commença à discourir sur des malheurs, provoqués par une bande de gobelins, lui ayant fait perdre une coupe chère, qu’il souhaitait récupérer en échange d’une juteuse récompense. Attirés par la récompense, une bande d’aventuriers, d’origines à l’évidence diverses, se forma bien vite. Elle comprenait un barde trop sur de lui, un gnome guerrier tout juste vêtu, un magicien, un ensorceleur, un prêtre, moi-même, ainsi qu’un autre druide Demi-elfe, manquant cruellement de gout, comme en témoignait son compagnon animal : un raton-laveur répondant du nom de Flip… Malgré la dégaine de certains, je décidais de me lancer dans l’aventure avec eux car mes finances étaient au plus bas.

Bref l’heure étant déjà avancée, et afin de nous préparer, nous décidâmes de partir le lendemain matin vers l’auberge de brigands où il est probable que les voleurs soient partis célébrer leur larcin.

Une fois dans la forêt au nord du village, nous repérâmes bien vite cinq gobelins réunis autours d’un feu. Au moment de donner l’assaut, je compris qu’il n’allait pas être évident de compter sur les autres. Entre le barde, l'ensorceleur et le magicien qui se tenaient bien prudemment en retrait, et le seul guerrier du groupe qui se cachait dans un buisson, on se demandait bien qui aller engager le combat… Peut-être FLIP ?!?

Ne voulant pas laisser le temps aux gobelins de se préparer, je m’avança et invoqua une forêt de lianes qui entravèrent bien vite trois de nos ennemis. Dans le même temps, je donnais à Grégorius l’ordre d’attaquer. Celui-ci ne se fit pas prier et sauta promptement pour mordre à la gorge le premier gobelin venu. Finalement, il sembla que certains de me compagnons de fortune n’était pas si peureux que cela. Graugn le prêtre ne tarda pas à se joindre au combat, suivis  de près par le barde. En revanche, je fus pris de fureur, lorsque je vis le pseudo-guerrier du groupe, cet infâme gnome, commencer à faire les poches du premier gobelin tombé alors que nous avions toujours affaire aux quatre autres.

La bataille passa, et le groupe sermonna le gnome, et nous lui fîmes comprendre qu’il avait tout intérêt à s’investir d’avantage s’il voulait obtenir sa part de la récompense. A ce stade, nous avions mis la main sur un parchemin magique (n’y connaissant rien moi-même, j’ai dû me fier aux autres membres de la troupe sur ce point), une pierre précieuse, et les armes et armures des crasseux.

Alors qu’il partit en éclaireur pour montrer qu’il avait compris la leçon, j’eu l’occasion de discuter à voix basse avec le barde (Gwendoline ?!?) de l’éventualité de nous débarrasser de ce type, qui à la première occasion, nous laissera tomber, voire nous plantera une lame dans le dos, pour se tirer avec le trésor. 

Plus loin, nous arrivâmes à la taverne, un bâtiment massif, sur plusieurs étages, d’où provenait un brouhaha énorme, ainsi que des effluves de nourriture et de bière bas de gamme…

Le gnome continua de passer devant, et s’avança jusqu’à une fenêtre d’où il pu voir quatre nouveaux gobelins, et entendit un raffut qui trahissait la présence d’une bonne vingtaine de  vilains. A peine nous a-t’il raconté cela, qu’il reparti essayer de glaner plus d’informations, avant même que l’on ait pu décider comment aborder la situation.

Cette fois-ci, le gnome alla à une fenêtre plus éloignée, et non content du risque déjà encouru, il trouva le moyen de se cogner contre le carreau (C’est sûr, notre « guerrier » gnome qui se faisait appeler Nagata, est soit un débile profond soit un saboteur). Silence… qui ne dura pas. Une demi-seconde après, un boucan d’armes et d’armures attrapées à la hâte vint de la taverne. Bientôt, nous vîmes une vingtaine de gobelin et  gnolls s’élancer vers nous. Nous nous retranchâmes dans une tour des vestiges environnant… Tous, sauf le gnome qui comme à son habitude agît contre toute logique, et parti seul contre tous.

Et alors que la tâche s’annonçait déjà compliquée, un homme-lézard magicien apparu et commença des incantations dans un langage qui m’était inconnu. Un membre de la troupe qui parlait le draconien nous alerta qu’il s’agissait probablement d’une invocation d’un puissant monstre de feu. A ce moment, je sentis que les lanceurs de sort étaient déjà en train penser à se défiler. Un bruit de tonnerre retentit, une chaleur immense se dégagea, et nous vîmes la taverne commencer à prendre feu. Alors que tout semblait perdu, des gobelins commencèrent à voler, et les autres se retournaient hébétés. Un élémentaire de feu laissait libre cours à une folie meurtrière, s’en prenant même à celui qui l’avait invoqué. Je ne comprenais rien. L'ensorceleur expliqua que l’homme-lézard avait probablement loupé la prise de contrôle de l’élémentaire. Dans nos rang, le magicien invoqua lui aussi un chien céleste impressionnant.

L’élémentaire fît des ravages parmi les rangs ennemis. Toutefois, il se calma lorsqu’il eut la peau de son invocateur. Il me semble que les gobelins et gnolls tombés sous ses coups étaient en fait des dommages collatéraux. A ce moment, Nagata qui était toujours aux prises avec des gobelins, tenta d’attaquer l’élémentaire… Un cours moment, nous restâmes les yeux écarquillés, croyant notre mort arrivée. Heureusement, le magicien lui cria de laisser l’élémentaire tranquille, qui ne s’en prendrait certainement pas à nous si nous ne l’attaquions pas.

Le combat fut vite réglé. Les quelques gobelins et gnolls restant étaient déjà bien amochés. Pendant la fin du combat, nous décidâmes, via un lien télépathique créé par l'ensorceleur, de corriger Nagata dont la bêtise nous a fait frôler la vie à plusieurs reprises dans la même journée ! Cependant, il valait mieux être prudent, car après l’avoir vu aux prises avec plusieurs gobelins, je compris qu’il ne fallait pas le sous-estimer. Il avait été capable d’esquiver la plupart des assauts des gobelins, et malgré les quelques vilains coups  qu’il reçu, le bougre ne montrait aucuns signes de faiblesse.

Alors que le prêtre Graugn, l'ensorceleur Aylin, Grégorius et moi-même l’engagions, le satané magicien intervînt en ça faveur, en lançant le chien céleste tenter de retenir Graugn par la jambe. Voulu ou non, le chien failli arracher la jambe du prêtre et le mis presque hors combat ! Heureusement, Aylin parvint à le toucher à l’aide d’une attaque magique, et Grégorius, mon fier lézard lui déchiqueta une bonne partie du corps. Le gnome perdît conscience.

Emporté par la rage, je failli l’achevé. Les autres durent s’interposer et finirent par me faire reprendre raison, et mon convaincre de ranimer cette vermine et de le soigner afin qu’ils le transportent jusqu’au village.

Nous fîmes les poches des cadavres et trouvèrent un autre parchemin magique, d’autres pierres précieuses, des pièces d’argent, des armes d’aussi piètre qualité que les précédentes, et enfin une vieille coupe cabosser qui avait manifestement perdu de la joaillerie. Bingo.

De retour à l’auberge, nous trouvâmes Tadrek, le barde trouva les mots justes pour raconter les dangers auxquels nous fîmes face, et négociâmes une rondelette somme pour chacun de nous (Exepté le gnome évidement).
Revenir en haut
Paf
Sbires

Hors ligne

Inscrit le: 20 Nov 2010
Messages: 2 359

MessagePosté le: Lun 4 Fév - 20:03 (2013)    Sujet du message: Compte rendu 1er One Shot Répondre en citant

 
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:36 (2016)    Sujet du message: Compte rendu 1er One Shot

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum team MRC Index du Forum -> Jeu de rôle -> Jeu de rôle -> Auberge Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com